Our Blog

Focus métier développeur web

Internet a révolutionné notre quotidien, et continue de créer des emplois. En effet, le digital est encore aujourd’hui l’un des secteurs les plus dynamiques en termes de recrutement. Mais, le domaine du numérique offre un large panel de professions et de métiers. Du chef de projet au webmaster, en passant par le web designer, il est parfois difficile de s’y retrouver, et de faire un choix pour ceux qui souhaitent faire carrière dans ce secteur. 

Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons décidé de faire un petit focus sur la profession très convoitée de développeur web. Un métier d’avenir aux multiples facettes qui n’a pas fini de séduire les passionnés du numérique

Développeur web : qu’est-ce que c’est ? 

Le développeur web, également nommé analyste-programmeur ou concepteur-développeur, crée des logiciels, des sites web ou intranets, ou encore des applications pour mobiles, grâce à l’utilisation de langages de programmation spécifiques

Le développeur web peut exercer dans diverses structures : en tant que consultant dans une Entreprise de Service Numérique (ESN), ou en tant que salarié au sein d’un département informatique d’une entreprise, d’une agence web ou DSI. Il peut également être à son compte en tant que freelance. Son environnement de travail aura donc une certaine influence sur sa façon de travailler. En agence ou en entreprise, le développeur web est souvent intégré à une équipe composée de graphistes et d’autres développeurs, dirigée par un chef de projet. S’il opte pour le statut de freelance, il disposera alors de beaucoup plus d’autonomie. 

Grâce à un cahier des charges qui détaille les exigences et les contraintes à respecter, le développeur web va proposer des solutions techniques qu’il devra mettre en œuvre, tester, corriger et faire évoluer par la suite. 

Mais le métier de développeur peut également avoir une dimension humaine, puisque ce professionnel qui travaille pour des clients, sera également souvent amené à former ces derniers, souvent novices en la matière, et assurer le support technique. 

Comment devenir développeur web ? 

Les études et formations

Pour devenir développeur web, il n’y a pas de parcours tout tracé. Il existe malgré tout des formations universitaires et des écoles d’ingénieurs qui permettent d’accéder à cette profession. Il faut savoir que la plupart des développeurs web sont issus de formations courtes telles que les DUT, BTS et Licences Professionnelles, quand d’autres détiennent un Bac +5 et sortent d’écoles d’ingénieurs. Les profils sont donc assez variés. 

Le métier étant aujourd’hui très recherché par les entreprises, il existe également des formations courtes qui permettent aux personnes en situation de handicap, ou aux demandeurs d’emploi de longue durée de se former au métier et d’acquérir en quelques mois un socle de connaissances en développement (www.handigital-formation.com). Les entreprises recrutent d’ailleurs de plus en plus d’autodidactes, passionnés et animés par les métiers du numérique. En effet, pour devenir développeur web, le cursus scolaire et les études ne suffisent pas. Le web étant en constante évolution, le développeur web doit être suffisamment passionné pour s’autoformer régulièrement et se tenir à la page des tendances. 

Les compétences et qualités requises 

Le métier de développeur web est très varié, ce qui demande un large éventail de compétences techniques et personnelles

En effet, ce professionnel du web doit posséder d’excellentes connaissances techniques, des capacités organisationnelles, mais il doit également avoir une certaine fibre créative. 

Il doit tout d’abord maîtriser les concepts de programmation (programmation objet et génie logiciel) ainsi que différents langages et framework associés. Parmi ces langages, on retrouve principalement : HTML/CSS, JavaScript, PHP, Python, jQuery, SQL, Ruby, Java, C++, etc. Il faut savoir que ces langages de programmation sont divisés en deux catégories bien distinctes. Il y a les langages qui permettent d’agir sur l’interface visible par l’utilisateur : ce sont les langages frontend, et ceux qui permettent de coder la partie cachée, à savoir la structure du système. Ce sont alors les langages backend

Bien que cela ne soit pas indispensable, la maîtrise de l’anglais est également un plus, notamment dans la compréhension des nombreux termes spécifiques du domaine de l’informatique. 

Le développeur web doit aimer le changement et l’évolution. En effet, les applications et les langages changent régulièrement. L’explosion des applications mobiles depuis quelques années oblige à se former sur le développement de nouveaux formats. Le développeur doit donc pouvoir s’adapter facilement et rapidement aux méthodes de développement évolutives. Il est recommandé de posséder une vaste culture informatique, et d’avoir l’envie de s’autoformer régulièrement. 

Le web développeur doit également savoir travailler en équipe, et pourquoi pas même gérer une équipe, afin d’évoluer vers des postes à responsabilités, tels que chef de projet web ou lead développeur.  

C’est un métier qui demande également certaines qualités personnelles. Le développeur web doit être patient, curieux, rigoureux, faire preuve de logique et de précision. Enfin, il doit être capable de s’affirmer dans ses relations avec les clients. 

 

Le métier de développeur web a donc de beaux jours devant lui et ne risque pas encore d’être détrôné par l’IA. Il bénéficie de nombreuses opportunités sur le marché de l’emploi et cette tendance n’est pas prête de s’inverser étant donné le joli fossé qui subsiste encore entre l’offre et la demande.

Recrutement Handigital® Grenoble et Lyon : les nouvelles sessions a venir
Recrutement Handigital® : Dernier appel pour Chambéry et lancement pour Lyon

Laisser un commentaire

5 − un =

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité