Handicap et Emploi : les avantages d’une immersion en entreprise

Malgré l’instauration d’une obligation d’emploi dans les entreprises privées, puis dans la fonction publique en 2005, les personnes en situation de handicap éprouvent encore de réelles difficultés d’insertion dans le monde professionnel. Peur des discriminations du côté de la personne en situation de handicap, préjugés et incompréhension de la part des salariés des entreprises… les freins sont encore nombreux. Pourtant, une immersion en entreprise, le temps d’un stage par exemple, ou d’une mise en situation en milieu professionnel, est une véritable aubaine pour les deux intervenants. Découvrons tout de suite en quoi l’immersion en entreprise peut être bénéfique à la fois pour l’entreprise et pour la personne en situation de handicap

L’immersion en entreprise : un avantage pour la structure d’accueil

Aujourd’hui, de nombreux freins entravent encore le recrutement des personnes en situation de handicap. Les clichés ont la vie dure et les stéréotypes sont tenaces. En effet, rien qu’à l’évocation du mot handicap, de nombreux dirigeants pensent aux contraintes qu’ils vont devoir surmonter : adaptation des locaux, communication avec les équipes en place au risque de les déstabiliser, compatibilité des emplois avec le handicap… Beaucoup pensent en effet au handicap moteur, alors qu’il ne représente que 13 % de la population concernée. Bien que des aides existent pour effectuer des aménagements des locaux inadaptés, l’un des challenges les plus importants se situe dans la communication interne et dans la sensibilisation des salariés

En effet, pour favoriser l’immersion d’une personne en situation de handicap, il faut pouvoir désamorcer les craintes et lever les préjugés bien souvent trop nombreux. Tous les acteurs de l’entreprise doivent être sensibilisés : dirigeants, salariés, membres du CHSCT, etc. Pour cela, il existe des formations de sensibilisation, la mise en place de modules e-learning à destination du personnel, mais aussi la création d’ateliers de mises en situation ludiques. 

Mais surtout, il faut pouvoir mettre en avant les différents avantages que peut apporter l’accueil d’une personne en situation de handicap au sein d’une entreprise. En voici quelques-uns : 

  • Lorsque les conditions sont avantageuses et favorables, un employé en situation de handicap peut faire preuve davantage de motivation et d’engagement ; 
  • Les personnes en situation de handicap, confrontées quotidiennement à de nouveaux défis, savent faire preuve de créativité, de flexibilité et d’ouverture d’esprit pour trouver des solutions ; 
  • L’accueil de personnes en situation de handicap peut jouer un rôle fédérateur et devenir une vraie force pour l’entreprise en créant une véritable cohésion au sein d’une équipe et en favorisant l’esprit d’équipe ; 
  • En prenant position sur des thèmes sociaux tels que l’égalité des chances ou l’anti-discrimination, une entreprise peut valoriser son image et se positionner en tant qu’employeur impliqué et engagé ;
  • D’affirmer sa responsabilité sociale et de valoriser une culture d’entreprise basée sur la tolérance et l’inclusion professionnelle
  • D’effectuer des recrutements efficaces parmi un public fidèle et motivé au travail ;
  • De sécuriser un recrutement grâce à des périodes d’immersion plus ou moins longues ; 
  • De bénéficier d’avantages financiers à travers le soutien et les aides proposés par l’AGEFIPH (Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées) ou le FIPHFP (Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique).

Une solution gagnant-gagnant 

Pour la personne en situation de handicap, l’immersion en entreprise est l’occasion de découvrir un environnement inhabituel, parfois même inconnu, sous l’aile bienveillante d’un référent ou d’un tuteur. C’est donc tout d’abord une rencontre humaine, un réel moment d’échange et de création de liens. Ce premier contact aura souvent pour conséquence de rassurer la personne en situation de handicap d’un côté, et de bousculer les idées reçues de l’autre. 

C’est également une rencontre avec le monde professionnel, ses exigences et ses codes. Ce premier contact avec la réalité pourra amorcer ou confirmer un projet professionnel, grâce aux mises en situation, mais aussi grâce à la découverte des postes et des attentes de l’entreprise. L’immersion en entreprise peut en effet créer des vocations et faire naître des opportunités professionnelles de collaboration future. 

La mise en situation en milieu professionnel c’est aussi le moyen, pour la personne en accueil, de convaincre de ses capacités d’adaptation, de son autonomie et de sa motivation, qui vont bien au-delà de son handicap. C’est le moment de casser les barrières et de faire taire les clichés. En effet, les personnes en situation de handicap représentent 8,6 % de l’ensemble des demandeurs d’emploi. Souvent, par crainte que leur candidature ne passe à la trappe, beaucoup renoncent à postuler à certaines offres ou à faire mention sur leur C.V. de leur statut de bénéficiaire de la RQTH (Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé). 

C’est donc une passerelle idéale, mais surtout sécurisante vers le monde du travail. À l’image du concept du “Duo Day” qui permet la formation de duo au sein des entreprises, entre des professionnels volontaires et des personnes en situation de handicap, l’immersion est un vrai chemin vers l’inclusion de la personne. C’est un véritable moyen de s’enrichir, de s’affranchir, de prendre confiance en soi et de se préparer efficacement à l’emploi. 

 

Si la loi de 1987 a fixé à 6 % le taux d’emploi obligatoire de personnes en situation de handicap au sein des entreprises de plus de 20 salariés, la réalité est tout autre : 79 % des entreprises de plus de 20 salariés emploient au moins une personne en situation de handicap, mais seulement 30 % remplissent leurs obligations face à la loi. Trop d’entreprises sont encore frileuses à l’idée d’accueillir des personnes en situation de handicap. L’immersion en entreprise peut donc être une solution pour lever les craintes et casser les barrières. Une opportunité pour changer de regard, ouvrir les possibilités et dépasser tous ensemble les préjugés !

M² – « Je voulais ouvrir mon entreprise à des profils neuroatypiques »

Handigital : Pouvez-vous présenter M² en quelques lignes ?

M² lutte contre l’obsolescence programmée dans le numérique. C’est une jeune startup qui a vu le jour début 2016. Nous sommes présents à Lyon et à Paris.  Notre métier est double. Il concerne tout d’abord la remise à neuf d’ordinateurs portables et d’ordinateurs fixes pour les particuliers. Notre but est également de permettre à l’utilisateur de retrouver un attrait et un usage plus positif de son ordinateur. Nous voulons qu’il comprenne davantage comment ça fonctionne, comment utiliser au mieux son matériel, dans l’objectif qu’il dure plus longtemps. Cela passe par une sensibilisation à l’entretien, à la sécurité et à l’optimisation de la machine.  Notre second métier, qui découle du premier, concerne la gestion durable du parc informatique chez les professionnels. Nous faisons en sorte que l’ensemble du matériel informatique dure le plus longtemps possible. 

Comment avez-vous eu connaissance du projet Handigital ?

Nous avons eu connaissance du projet Handigital via un partenaire que nous avons en commun. J’ai été sollicité pour m’occuper de leur système d’informations. C’est ainsi que j’ai pris connaissance du projet Handigital et que je me suis trouvé intéressé par le profil d’un développeur.

Pourquoi avoir choisi d’entrer dans le projet Handigital ? Quelles ont été vos principales motivations ?

J’avais une double motivation lorsque j’ai choisi de devenir partenaire du projet Handigital. La première était d’ouvrir mon entreprise à des profils neuroatypiques. Cette idée m’intéressait d’un point de vue humain, mais aussi culturel pour la société. Nous avons beaucoup de profils très variés en termes de culture, d’horizons et de parcours professionnels. J’ai également été très touché d’un point de vue “personnel” par la question.  La seconde était notre besoin régulier d’un développeur pour continuer à développer notre technologie “Fastech” qui nous permet d’automatiser la remise à neuf d’un ordinateur au niveau logiciel.

Vous avez suivi la journée de sensibilisation à l’autisme et au handicap psychique inclus dans le programme pour les entreprises d’accueil. Qu’en retenez-vous ?

C’était une journée extrêmement intéressante et enrichissante. Elle nous a permis de mieux cerner les attentes et les actions à mettre en place afin que l’accueil de l’élève se déroule dans les meilleures conditions.

D’un point de vue personnel, cela a permis également d’ouvrir un spectre plus large sur la connaissance de la manière dont fonctionne l’Homme en général.

Alexandre Morin

Comment ce projet a-t-il été perçu par vos équipes ? Qu’avez-vous dû mettre en avant pour les fédérer autour de ce projet ?

Le projet a été aussitôt très bien accepté par mon équipe. Tout le monde était ravi du projet et de l’idée. Chacun avait son propre témoignage à apporter, une expérience vécue autour du sujet, soit parce qu’il connaissait quelqu’un en situation de handicap, soit parce qu’il avait déjà travaillé auparavant avec ce type de profil. Je n’ai eu que des avis positifs sur la question.

Vous êtes aujourd’hui entreprise d’accueil dans le cadre de Handigital, projet expérimental, quelles sont vos attentes ?

Le jeune âge de l’apprenant que nous accueillons implique forcément un certain manque d’expérience du monde professionnel. C’est l’unique attente que nous aurions, à savoir un peu plus d’affinités de l’élève avec le monde du travail et de ses codes associés.

 

Restez connectés, d’autres témoignages sont à venir 😉

Handigital® : les recrutements sont ouverts

Vous êtes en situation de handicap ? Vous avez dans votre entourage des personnes dites neuroatypiques, exclues du système classique de l’emploi et de la formation ? 

Cet article pourrait bien vous intéresser ! Handigital®, première école préparatoire aux métiers du numérique, poursuit son activité de formation et ouvre son recrutement pour la rentrée 2020-2021. Une véritable opportunité pour les personnes en situation de handicap, pour retrouver le chemin de l’emploi durable et prendre un nouveau départ ! Handigital®, qu’est-ce que c’est ? Quelles sont les formations proposées ? On vous dit tout dans cet article.

Handigital® : l’école du numérique pour talents atypiques

Présentation

Handigital® est une école de formations préparatoires aux métiers du numérique, située dans le département de l’Isère et du Rhône, en région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle a vu le jour en septembre 2018 à Seyssins. Fondée par Fabrice Autissier, Handigital® bénéficie du label “Grande école du numérique”. Grâce au soutien de ses partenaires tels que la Région Auvergne-Rhône-Alpes, l’AGEFIPH, AG2R La Mondiale et APICIL Actions Sociales, Handigital® se donne comme objectif l’inclusion professionnelle de personnes dites neuroatypiques, à titre totalement gratuit. Basée à Seyssins et à Saint-Priest, une troisième école pourrait bien voir le jour très prochainement. 

Des formations qualifiantes

Handigital®, ce sont des formations de découverte et de perfectionnement au langage web, et une approche aux nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC). 

En rejoignant Handigital®, vous avez le choix entre deux formations qualifiantes : 

  • la formation “développeur full stack” de niveau IV et III. Très complète, elle couvre les différents métiers du développeur web et répond parfaitement à la demande actuelle des entreprises qui ont besoin de développeurs sachant mener un projet web de A à Z. Elle est composée de 600 heures de formation technique et 252 heures de stages en entreprise pour une mise en pratique capitale. Pour développer l’employabilité des étudiants, la formation comporte un module d’accompagnement collectif et individuel aux “Habiletés sociales et Connaissance de l’entreprise” spécialement pensé à cet effet. Retrouvez toutes les informations relatives en cliquant ici ;  
  • la formation B2I® Adultes (Brevet Informatique et Internet) certifie la maîtrise de la compétence numérique ainsi que l’usage sûr et critique des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC). Utile aux salariés et aux demandeurs d’emploi pour se former aux NTIC et progresser, cette formation, basée sur la complémentarité entre la pratique et la théorie, permet d’obtenir une attestation de compétences garantie par le ministère de l’Éducation Nationale. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à parcourir notre site

À qui s’adressent ces formations ? 

Prioritairement ouvertes, à compétences égales, aux personnes en situation de handicap, Handigital® propose des formations qualifiantes à un public motivé, salarié ou en recherche d’emploi et bénéficiaire d’une reconnaissance en qualité de travailleur handicapé (RQTH). 

La session “Développeur web full stack” précédente a permis à des élèves présentant des profils différents (Trouble du Spectre de l’Autisme léger dit Asperger, Haut Potentiel Intellectuel, Hypersensibilité, TDAH, Troubles Psychiques…), de se former, de monter en compétences et de mettre rapidement en pratique leurs connaissances acquises lors des cours animés par des professionnels du web. 

Cap vers la rentrée 2020-2021

Les inscriptions sont ouvertes 

Forte de ces deux premières années réussies, Handigital® poursuit son engagement pour susciter des vocations dans le numérique, mais surtout faire avancer la situation des personnes en situation de handicap. C’est donc une nouvelle promotion de “Développeur web” qui prendra place dans les locaux de l’école dès la rentrée de septembre 2020, pour 8 mois de formation, partagés entre cours et périodes de stage. 

Animé par cette volonté de mettre en évidence la corrélation entre ce public aux compétences multiples et les besoins du marché de l’emploi, Handigital® projette d’ouvrir une troisième école sur Chambéry à la rentrée de septembre 2020, avec notamment le soutien de la Fondation Pierre DUMAS. Le but : assurer un retour sur le marché de l’emploi de ce public particulièrement touché par le chômage, en brisant les freins et les clichés sur le handicap.

Et après ? 

À l’issue de la formation “Développeur web full stack”, les étudiants bénéficient d’un CDD de 6 mois minimum dans leur entreprise d’accueil. Certains élèves issus des promotions précédentes se sont vus renouveler leur CDD, parfois même obtenir un CDI. Dans le cas où le contrat n’est pas prolongé, l’élève peut alors candidater à une formation diplômante en alternance grâce aux connaissances qu’il aura acquises lors de cette année de formation. Cette relation privilégiée entre école et entreprise et ce partenariat exceptionnel découlent du traitement de faveur dont elles ont droit. En effet, Handigital® a pensé à tout et fournit aux entreprises engagées (notamment aux tuteurs et aux référents pédagogiques), une formation et un véritable accompagnement visant à démystifier le handicap et à assurer une certaine familiarisation. 

De plus, il ne faut pas oublier que le secteur du numérique peine à recruter des profils intéressants, et subit une véritable pénurie de compétences. Chaque année, 10 000 emplois sont créés en France par les entreprises du secteur du numérique. Les opportunités sont donc nombreuses et les perspectives d’évolution très larges. C’est donc un avenir garanti qui attend les élèves !

 

Le secteur numérique vous attire ? Vous pensez avoir le bon profil pour candidater ? Alors, révélez votre potentiel et rejoignez Handigital® ! Les recrutements, c’est maintenant !

Pour vous inscrire, c’est très simple, il vous suffit de remplir le formulaire en cliquant ici

 

N’hésitez pas à relayer l’information ! 

Handicap et Métiers du Numérique : un Parcours Accessible

Aujourd’hui, le secteur du numérique est en pleine expansion. Il constitue un réel vivier d’emplois, avec des opportunités nombreuses dans bien des domaines. Et pourtant le constat est clair : cette filière est touchée par une grande pénurie de main-d’oeuvre. Les entreprises sont sans cesse à la recherche de nouveaux profils et de nouveaux talents, mais les difficultés de recrutement constituent un des freins les plus importants à leur développement.

C’est en réponse à cet enjeu de taille que Handigital® a choisi de proposer des formations qualifiantes à un nouveau public, au potentiel prometteur. Vous êtes en situation de handicap ? Vous vous demandez si le numérique pourrait constituer une voie d’accès durable au marché du travail ? Cet article pourrait bien vous intéresser.

Les métiers du numérique : un secteur qui a le vent en poupe

Développeur web, architecte en système d’information, data analyst, graphiste, chef de projet digital, designer UX ou UI… Ces métiers vous parlent ? Ce sont en effet les besoins actuels du marché de l’emploi. La liste est longue, car le numérique est l’un des secteurs qui recrutent le plus aujourd’hui (10 000 emplois net créés par an). Les entreprises sont en perpétuelle recherche de nouveaux talents. Tous les secteurs de l’économie française sont concernés : santé, banque, industrie, transports, recherche, bâtiment… Les besoins englobent une réalité très vaste et les perspectives d’évolution sont grandes. Certains métiers nécessiteront des connaissances solides en langage de programmation web et informatique. D’autres demanderont de bonnes bases en réseau et une certaine sensibilité client. Ce secteur en transition et en pleine puissance se retrouve également en pleine tension. En effet, le manque de compétences sur le marché et les difficultés des dirigeants à recruter des talents sont bel et bien réels. Cela a forcément des répercussions sur l’activité des entreprises qui voient leur croissance stagner, faute de trouver les candidats idéaux. Cela explique notamment la hausse des salaires dans le secteur du numérique avec des entreprises qui ne savent plus quelles stratégies utiliser pour attirer les candidats.

Handicap et métiers du numérique : un nouveau public convoité

Aujourd’hui, le manque de compétences dans le secteur du numérique est en enjeu majeur. C’est pourquoi les actions se multiplient pour développer de nouvelles formations et attirer un nouveau public, à savoir les femmes, les personnes en reconversion professionnelle, mais également les candidats en situation de handicap. Les métiers du numérique, plutôt sédentaires, avec peu d’interactions sociales, peuvent donc parfaitement correspondre et simplifier les choses, notamment pour les personnes dites neuroatypiques (Trouble du Spectre Autistique, Haut Potentiel Intellectuel, Hypersensible, Trouble DYS, Trouble de l’attention, etc.) ou atteintes de handicap psychique. En effet, depuis quelques années, les besoins grandissants du secteur numérique ont impliqué un nouveau regard sur les personnes avec un trouble du spectre de l’autisme (TSA). Leurs capacités hors normes de mémorisation, d’analyse, leur esprit de créativité, leur attention pour les détails et leur goût pour l’informatique font d’eux un public très convoité des entreprises. À titre d’exemple, la Silicon Valley s’est construite sur la neurodiversité. Elle compterait parmi ses ingénieurs environ 50% d’autistes asperger ou assimilés. Ces profils, souvent attirés naturellement par l’informatique, sont presque toujours autodidactes, mais complètement exclus du système classique de l’emploi et de la formation. C’est une population fortement touchée par le chômage. Le numérique peut donc constituer un véritable tremplin pour ces personnes.

Handigital®: une école engagée 

Handigital® est une école qui se situe dans le département de l’Isère et du Rhône, en région Auvergne-Rhône-Alpes, plus précisément à Seyssins (38) et Saint-Priest (69).  Prioritairement ouverte aux personnes en situation de handicapHandigital® accueille dans ses locaux des élèves aux profils différents, mais tous en recherche d’emploi et bénéficiaires d’une reconnaissance en qualité de travailleur handicapé (RQTH). L’objectif est de proposer un cursus alternatif au système classique afin de permettre aux élèves de se former, de monter en compétences, avec à la clé une inclusion professionnelle réussie. Handigital® propose deux formations, qualifiantes et innovantes, qui répondent parfaitement aux besoins du marché. Composées de cours théoriques et de stages, elles permettent une insertion idéale en milieu professionnel et une mise en pratique capitale :

  • La formation développeur full stack couvre les différents métiers du développeur web : le développeur “front”, orienté par la partie visuelle, et le développeur “back”, qui va quant à lui toucher davantage à la partie non visible par l’utilisateur. Aujourd’hui, les entreprises ont besoin de profils qui possèdent ces deux compétences ;
  • La formation B2I Adultes (Brevet Informatique et Internet) assure quant à elle une parfaite maîtrise des compétences dans les domaines des technologies de l’information et de la communication.

Le secteur du numérique est donc promis à un bel avenir et constitue une véritable opportunité pour les personnes dites neuroatypiques, ou plus généralement en situation de handicap. Une belle occasion de transformer le handicap en véritable atout et de changer les mentalités ! Vous vous sentez concerné ? Nos formations pourraient vous intéresser ? N’hésitez pas à nous contacter et à parcourir notre site pour en savoir davantage.

Handigital® labelisée Grande École du Numérique

Nous vous annoncions mi-septembre le lancement d’Handigital®, école préparatoire aux métiers du numérique ouverte prioritairement, a compétences égales, aux personnes en situation de handicap. Nous sommes extremement fiers aujourd’hui de recevoir le label Grande École du Numérique !

Le label Grande École du Numérique (GEN), quÈsaco ?

Né à l’automne 2015 à l’initiative du gouvernement, sa vocation est de favoriser l’inclusion des personnes peu ou pas qualifiées, ou encore éloignées du marché du travail, en leur donnant accès à une formation et in fine à un diplôme et un emploi dans le domaine du numérique.

Au-delà, la création d’un tel label entend répondre au phénomène de la transition numérique, toujours d’actualité, et pour lequel l’offre sur le marché de l’emploi est toujours supérieure à la demande.

Aujourd’hui, la GEN recense plus de 750 formations aux métiers  du secteur, sur l’ensemble du territoire français.

Un grand pas pour Handigital® !

Notre école a répondu en avril 2018 au troisième appel à projets du Ministère du Travail, visant à labelliser de nouvelles formations. C’est confiant dans le potentiel innovant de notre offre de formation que nous avons rempli le dossier de candidature, qui se devait de remplir tous les critères d’éligibilité et objectifs d’accompagnement dans l’insertion professionnelle et l’emploi pour ses publics cibles.

C’est ainsi que Handigital® a fait sa grande entrée dans le réseau GEN, et voit sa toute première session de formation au métier de « Développeur web » débutée le 17 septembre 2018 labellisée !

Qu’est-ce que cela change ?

Si ce n’est de ressentir une immense fierté de se voir attribuer cette reconnaissance, cela légitime d’autant plus le cursus de formation que nous proposons d’ores et déjà à nos dix super élèves.

Susciter et faire grandir des vocations dans le numérique, favoriser des passerelles entre notre école et des entreprises, ou développer l’employabilité de nos élèves en situation de handicap, voilà ce qui nous anime chez Handigital® ! Merci à La Grande École du Numérique de nous faire confiance.

Et l’aventure ne fait que commencer !

Plusd’infos:  https://www.grandeecolenumerique.fr/

Ouverture de l’école Handigital® a Seyssins (38)

Lancement d’handigital®, école préparatoire aux métiers du numérique ouverte prioritairement, à compétences égales, aux personnes en situation de handicap.

Grâce au soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, de l’AGEFIPH, de CEGID, d’AG2R La Mondiale et d’APICIL Actions sociales, Handigital a officiellement ouvert ses portes ce lundi 17 septembre 2018 au 69 rue Pasteur à Seyssins.

Dix stagiaires en situation de handicap ont intégré notre première session de « Développeur web » qui se déroulera du 17/09/18 au 26/04/2019 avec 600 heures de formation techniques et 252 heures de stages.

8 Entreprises du bassin grenoblois (CEA, Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes, SII, A RAYMOND, O’Net Sécurité, Arobase Formation, Naver Labs Europe et le GETH 38) nous accompagnent dans cette belle aventure…. Un grand MERCI aux référents et aux tuteurs de ces entreprises pour leur soutien et leur mobilisation dans ce projet.

MERCI aussi à nos partenaires (C3R, Envol Isère Autisme, Sésame Autisme, Cap emploi Sameth 38, Jérôme et Bruno, AGEFOS PME, Handicap.fr…) pour leur professionnalisme et leur implication dans ce projet.

Au-delà de proposer une offre alternative de formation aux compétences numériques et aux nouvelles technologies, HANDIGITAL est avant tout une aventure collective bâtit pour faire avancer la cause et la situation des personnes en situation de handicap.

N’hésitez pas à nous rejoindre…

Pour plus d’informations : contact@milleetunregards.com